Remplacer un PC par un iPad pro : est-ce possible ?


Sorti en 2018, l’iPad pro prétend remplacer le PC pour tous les travaux que vous devez effectuer chez vous ou au bureau. Cette tablette haut de gamme de la maque à la pomme est considérée plus puissante que la plupart des PC portables. Toutefois, elle est toujours freinée par une limitation bien connue de tous les appareils d’Apple. Est-ce donc possible de remplacer un PC par un iPad pro ?

L’iPad pro : une tablette qui a tous les atouts du PC sur le papier

De prime abord, ce qu’on constate quand on lit la fiche technique de cette tablette professionnelle, c’est qu’elle est très puissante. Elle est en effet conçue pour supporter les applications les plus exigeantes. Elle a également un écran suffisamment grand pour que vous puissiez y jouer ou regarder des vidéos. Elle peut également être accompagnée d’un stylet numérique pour vos instants de créations. Grâce à l’accord qu’Apple a passé avec les éditeurs des applications bureautiques les plus plébiscitées, il n’y a aucune différence avec les ordinateurs portables. Et contrairement à ces derniers, elle est moins encombrante et dispose d’une portabilité sans équivalent. Vous pouvez trouver plus de détails sur ce sujet ici.

En ce qui concerne l’espace de stockage, vous pouvez choisir l’iPad pro avec 1 To de stockage. Vous ne risquez alors pas de manquer de mémoire pour stocker toutes vos données. D’autant plus qu’il y a encore l’alternative de faire vos sauvegardes en ligne. Pour les adeptes des produits de la marque à la pomme, l’iPad pro est un bel outil de productivité, facilement accessible. Le modèle 11 pouces est commercialisé à partir de 800 euros. Or, le ticket d’entrée d’un MacBook Air est d’environ 1 400 euros.

L’iPad pro : une tablette puissante

L’iPad pro dispose d’un design inédit avec un processeur très puissant. Apple a également changé sa connectique. Cette tablette arbore le même design que l’iPhone X, aux bordures réduites et aux angles arrondis. Elle est dotée d’un écran géant LCD Retina comme celui de l’iPhone XR. Ce dernier occupe la quasi-totalité de la face avant. Il est doté d’une définition de 2388 x 1668 pixels. Cela signifie que vous bénéficiez d’un grand confort de visionnage. D’ailleurs, l’immersion est augmentée par la présence de quatre haut-parleurs. L’iPod pro pèse seulement 630 g pour 5,9 mm d’épaisseur, ce qui lui vaut un bon point par rapport à un ordinateur portable.

Cependant, il ne dispose pas du bouton Home. Les gestes de navigations sont donc identiques à ceux des derniers smartphones d’Apple. Ces technicités peuvent demander un petit moment d’adaptation pour les novices. Mais au fur et à mesure de l’utilisation, elles deviennent intuitives et très efficaces. Le lecteur d’empreintes digitales Touch ID a également disparu de cette nouvelle tablette d’Apple. Le fabricant l’a changé en intégrant une caméra TrueDepth qui active automatiquement la Face ID. Contrairement à l’iPhone, l’iPad pro peut être utilisé quel que soit l’orientation de la caméra.

L’iPad pro : une tablette malgré tout limité

Si Apple a annoncé que l’iPad pro était une alternative à un ordinateur portable, cette tablette montre quand même des limites au niveau des logiciels. En effet, l’iPad pro tourne sous iOS 12, un système d’exploitation destiné à la base aux appareils mobiles comme l’iPhone et l’iPad. Ce n’est donc pas un véritable système d’exploitation.

D’ailleurs, l’iPad pro est compliqué à utiliser comme pc traditionnel, même s’il est doté d’un clavier intelligent. Les opérations classiques que vous effectuez sans trackpad sur ordinateur sont à revoir ici. Certaines vous obligent même à jongler entre l’écran tactile et le clavier. Pour la rédaction, il est même possible que certaines fonctionnalités habituelles ne marchent pas très bien avec l’écran tactile. Et contrairement à l’ordinateur, le mode multitâche ne permet pas d’afficher plus de deux applications à la fois.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *